ACTUALITÉS

La démocratie communale à Chaudfontaine n’était pas respectée :
Le dimanche 9 août 2020

Le Ministre des pouvoirs locaux donne raison aux conseillers DéFI !

A Chaudfontaine, DéFI a obtenu, lors des élections communales de 2018, 3 conseillers communaux qui siègent dans l’opposition.

A plusieurs reprises, Olivier Grondal, chef de file DéFI, a fait une demande, auprès du directeur général de la commune, afin d’obtenir les ordres du jour du collège communal ainsi que les procès-verbaux. Ses demandes étaient à chaque fois refusées.

C’est pourquoi Olivier Grondal a envoyé un courrier de plainte au Ministre des pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne.

Le Ministre Dermagne a répondu et donne raison à celui-ci et somme le collège communal d’accéder à sa requête et de lui transmettre les documents demandés au plus vite.

Le Ministre rappelle dans son courrier l’obligation de donner accès à l’ordre du jour et aux procès-verbaux des collèges à tout conseiller communal qui en fait la demande. Il rappelle également qu’il a adressé une circulaire au début de la crise Covid-19 octroyant des pouvoirs spéciaux au collège qui ont pu prendre des décisions qui appartenaient habituellement au conseil communal mais qu’il a insisté que la communication avec le conseil communal puisse être assurée et qu’elle était, dès lors, d’autant plus importante.

Fervents défenseurs de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la transparence DéFI avait d’ailleurs fin avril adressé un appel à s’assurer du bon fonctionnement au sein des 262 communes wallonnes afin que le contrôle démocratique par l’ensemble des conseillers communaux puisse être assuré comme en temps normal et que les décisions du Collège en ces temps de « pouvoirs spéciaux communaux » puissent être fournies à leur demande aux conseillers communaux et ce, dans les meilleurs délais. https://defi.eu/ne-pas-confiner-le-debat-democratique-au-niveau-communal/

Bien que la majorité calidifontaine ait fini par fournir les PV du collège aux conseillers amarantes, DéFI déplore aujourd’hui qu’il faille passer par une plainte au Ministre des pouvoirs locaux afin que la démocratie communale puisse s’exercer et espère que cela ne doive plus être nécessaire de passer par cette voie à l’avenir, ni à Chaudfontaine ni dans une autre commune Wallonne.

Dans la même rubrique
Quel avenir pour l’enseignement artistique en Fédération Wallonie-Bruxelles ?
Replay Quel avenir pour l’enseignement artistique en Fédération Wallonie-Bruxelles ?
Wallonie : un plan aux allures de déjà-vu
Relance Wallonie : un plan aux allures de déjà-vu
Pourquoi la vaccination des enseignants aurait-elle dû être une priorité ?
Wallonie Pourquoi la vaccination des enseignants aurait-elle dû être une priorité ?
Préservons la biodiversité et luttons contre la disparition des abeilles
Environnement Préservons la biodiversité et luttons contre la disparition des abeilles
DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l’abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Mobilité DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l'abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Le Centre d’Études Jacques Georgin reconnu comme centre d’éducation permanente
Fédération Wallonie-Bruxelles Le Centre d'Études Jacques Georgin reconnu comme centre d’éducation permanente